Forum Médiation Numérique

Le forum du portail Médiation Numérique

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 2015-08-13 14:51:06

Admin
Administrator
Inscription : 2015-06-01
Messages : 4

Définition de "libre"

Lors de la consultation de juillet à octobre, un débat s'est ouvert sur ce que signifie "libre" et ce que les personnes qui accompagnent dans les lieux de médiation numérique doivent être capables d'expliquer et de promouvoir.

La définition la plus récente et synthétique est celle proposée par Bookynette le 28/09:

<< « Logiciel libre » [free software] désigne des logiciels qui respectent la liberté des utilisateurs. En gros, cela veut dire que les utilisateurs ont la liberté d'exécuter, copier, distribuer, étudier, modifier et améliorer ces logiciels. Ainsi, « logiciel libre » fait référence à la liberté, pas au prix. Pour comprendre ce concept, vous devez penser à « liberté d'expression », pas à « entrée libre ».
Avec ces libertés, les utilisateurs (à la fois individuellement et collectivement) contrôlent le programme et ce qu'il fait pour eux. Quand les utilisateurs ne contrôlent pas le programme, c'est qu'il est « non libre », ou « privateur ». Ce programme non libre contrôle les utilisateurs et son développeur le contrôle. Le programme devient donc l'instrument d'un pouvoir injuste... pour en savoir plus : http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html
Pourquoi accepter de se faire contrôler par un autre? Comme exemple de contrôle vous avez le prix, les conditions d'usage, les contraintes, les licences, les formats fermés et non-interopérables...
Ainsi en utilisant des logiciels libres et des formats ouverts, en formant les animateurs, les usagers on encourage le respect de leurs libertés, on informe le grand public mais aussi les professionnels qu'il existe une alternative aux monopoles de Microsoft et Apple et que cette alternative est accessible à tous. >>

Cette définition convient-elle a tous ?

Quelles implications pour les animateurs dans les Tiers-Lieux ?

Hors ligne

Pied de page des forums